Lycée Saint-Pierre

Un lycée pour l’à-venir !

A travers la diversité de nos propositions, une inspiration : selon le mot d’Etienne Gilson, le but d’un lycée « n’est pas de faire des bacheliers, mais de faire des hommes (…). Faisons-les, et les bacheliers nous seront donnés par surcroît. ».

La réforme du lycée nous pousse toujours plus à mettre nos élèves en réflexion sur leurs choix d’orientation, dès la fin de l’année de seconde. C’est pourquoi nous avons créé au lycée Saint-Pierre, en première et en terminale, des parcours qui permettent à nos élèves de lier le goût pour l’étude et le souhait d’orientation. Chaque parcours porte le nom d’un personnage qui s’est illustré dans le domaine d’orientation choisi : Copernic, Aron, Michelet, Mendel, Lemaître ou Follet pour notre série STMG. A travers l’exemple donné par ces « héros » du savoir, c’est le goût pour la recherche et l’étude, la curiosité, que cherchons à éveiller. Car la réussite du baccalauréat et la réussite de l’entrée dans l’enseignement supérieur n’ont de sens que si le lycée a aussi été le moment où s’est éveillée cette faculté d’attention, dont la philosophe Simone Weil nous dit qu’elle est « le but véritable et presque l’unique intérêt des études ».

Lier la réussite et la croissance morale, spirituelle, humaine, de nos lycéens, tel est le projet que nous portons, notamment à travers les programmes « Impala » et « Boussole », mis en œuvre dès la seconde, mais aussi à travers la proposition du module « Saint-Pierre sup’ », qui permet à nos élèves de première et terminale de se préparer aux concours post-bac, ou à nos propositions internationales avec le programme du « bac en 4 ans ». Les professeurs et les éducateurs sont des « passeurs » : faire de nos lycéens des femmes et des hommes libres, n’est-ce pas d’abord leur donner les repères sûrs pour qu’ils s’y aventurent en toute sérénité ?

Olivier HAUTIER

Chef d’établissement de l’Institution

Chef d’établissement du Lycée et de l’Enseignement Supérieur